Émile-Maurice Guerry

L’Evêque de l'Action catholique et Père fondateur des Maternités catholiques : archevêque de Cambrai du 2 décembre 1952 au 15 février 1966

Né le 28 septembre 1891, à Grenoble, où il réalise ses études de droit à l’externat Notre-Dame et milite au sein de l’Action Catholique de la Jeunesse Française. Alors qu’il termine son cursus, l’influence du chanoine Jean-Marie Desgranges et les lectures d’ouvrages, comme le Livre de route de Joannes Jorgensen, fondent sa vocation de prêtre.                                   

La Première Guerre Mondiale vient interrompre ses études au séminaire à Saint-Sulpice de Meylan (Grenoble) entamées en 1912. Il est alors mobilisé sur le front en tant que brancardier, notamment à Verdun. Intoxiqué au gaz durant les combats, son engagement lui vaut d’être décoré à plusieurs reprises notamment de la Croix de Guerre.

Après la guerre, il reprend ses études au séminaire et est envoyé en 1922, au Séminaire Français à Rome. Ordonné prêtre pour le diocèse de Grenoble par Mgr Alexandre Caillot, le 22 juillet 1923, il obtient un doctorat en théologie, à l’Université Pontificale Grégorienne de Rome en 1925.

La même année, il est nommé vicaire-administrateur de la paroisse Saint-Laurent de Grenoble puis à partir de 1932, il exerce la fonction de vicaire général du diocèse.

Professeur au Grand séminaire de Meylan entre 1927 et 1940, il reste très engagé dans les mouvements d'Action Catholique. Il devient aumônier général de la ligue dauphinoise des hommes, puis créé les sections des Jeunesses Ouvrières Chrétiennes et des Jeunesses Agricoles Catholiques et participe à la fondation des Maternités catholiques en 1932.

À l'âge de 49 ans, il est nommé archevêque-coadjuteur de Cambrai et archevêque d’Ohrid (Macédoine du Nord), le 30 mai 1940 puis est consacré le 25 juillet suivant. Il seconde Mgr Jean-Arthur Chollet dans l'administration du diocèse comme dans celle du secrétariat de l’assemblée des cardinaux et archevêques de France. A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, il est chargé de défendre l’Épiscopat sur la question de la collaboration. En 1948, il publie l’ouvrage l’Église de France pendant l’occupation, qui divisera et aura un retentissement important dans l’épiscopat et dans son clergé diocésain.

A l’Assemblée des Cardinaux et Archevêques de France, entre 1951-1964, il devient responsable de la Commission Épiscopale du monde ouvrier. En 1952, à la mort de Mgr Jean-Arthur Chollet, il lui succède comme archevêque de Cambrai et secrétaire de l’A.C.A. Il occupera ce poste de secrétaire principal jusqu’en 1964.

Mgr Emile guerry joue un rôle important tout au long de son épiscopat sur l’Action Catholique. Dans le diocèse, il contribue à implanter des mouvements d’actions catholiques de façon pérenne. Le clergé diocésain est aujourd’hui encore fortement imprégné de la culture de ces mouvements. Mgr Guerry a aussi contribué à l’installation des maternités catholiques dans le diocèse de Cambrai en 1947. La congrégation est toujours active aujourd’hui à Cambrai. La Congrégation comptait dans ses rangs la sœur Marie-Simon Pierre native de Rumilly-en-Cambrésis. En 2005, alors atteinte de la maladie de Parkinson, elle guérie miraculeusement par l’intercession du Pape Jean-Paul II. Ce miracle reconnu par Benoît XVI a contribué à la canonisation de l'ancien souverain pontife.

Le 15 février 1966, il démissionne de sa charge d’archevêque et se retire en Isère, à Bourgoin-Jallieu, dans la maison mère des Petites Sœurs des Maternités Catholiques. Il décède le 11 mars 1969 à Nivolas-Vermelle (Isère) à l'âge de 78 ans où il est inhumé.

 

 

Sitographie :

Biographie, carrière ecclésiastique :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_Guerry

https://www.catholic-hierarchy.org/bishop/bguer.html

Publications de Mgr Guerry :

https://data.bnf.fr/fr/12214634/emile_guerry/

https://www.academie-francaise.fr/emile-guerry

https://www.paroleetsilence.com/Emile-Guerry_auteur_4686.html

 

Bibliographie :

GUERRY, Émile (abbé), Code de l’Action Catholique. Composé, article par article, de textes extraits des Encycliques et autres documents pontificaux, Grenoble, SPES-Action Populaire, 4926, p. 149.

GUERRY, Émile. L’Église de France pendant l’occupation, Flammarion, 1948.

Faille René, Iconographie des évêques et archevêques de Cambrai, Cambrai, 1974, p. 34 et 337-339.

MACHELART Félicien « QUE SONT DEVENUS LES PAPIERS DE Mgr GUERRY, archevêque de Cambrai ? » in Bulletin de l’association des archivistes français, n°49, 1998, p.10-12.

MACHELART Félicien. Inventaire des archives de l’Assemblée des Cardinaux et Archevêques de France 1919-1964. Presses Universitaires du septentrion, 2006, p. 448.

Dauzet Dominique-Marie et Le Moinge Frédéric (dir.), Dictionnaire des évêques de France au XXe siècle, Paris, Éditions du Cerf, 2010, p.318, 319.

 

Fonds diocésain :

Archives diocésaines

2D : Dossier personnel (fonds non inventorié)

6D : Inventaire des publications des évêques et archevêques de Cambrai (inventaire disponible)

1E1 : Articles dans la Semaine Religieuse du Diocèse de Cambrai (inventaire disponible)

1V : Sceaux des évêques et archevêques (inventaire disponible)

1Y : Iconographie (fonds non inventorié)

3Z11 : Papiers privés (fonds parcellaire

Musée diocésain d’Art Sacré

Portrait photographique de Mgr Guerry, cote : T 013 

Paire de barils de sacre, cote :  O.2013.45 

Article publié par CAROLINE BIENCOURT • Publié le Jeudi 29 juillet 2021 • 380 visites

keyboard_arrow_up