Jacques Delaporte

L’Evêque réformateur : archevêque de Cambrai de mars 1980 au 24 novembre 1999

Né le 11 octobre 1926 à Roye-sur-Matz (Oise), il est titulaire d’une licence de droit et de théologie obtenues à l’Université Pontificale Grégorienne, mais est aussi diplômé de l’Ecole des Hautes Études commerciales (HEC).

Ordonné prêtre pour le diocèse de Beauvais en 1955, il y occupe jusque 1962 le poste d’aumônier diocésain de l’Action catholique générale avant de devenir aumônier national de l’Action catholique générale féminine (ACGF) à Paris (1962-1969). Par la suite et jusqu’en 1976, il occupe les postes de curé de la paroisse Saint-Jean-Baptiste à Beauvais (1969-1971) et d'archiprêtre pour le secteur de Compiègne (1971-1976).

Mgr Jacques Delaporte est d'abord nommé et consacré évêque auxiliaire de Nancy-Toul, le 9 octobre 1976. Il reçoit la charge archiépiscopale pour le diocèse de Cambrai en mars 1980.

Il exerce plusieurs responsabilités au sein de la Conférence des Évêques de France, notamment pour le Service Incroyance Foi (1979-1982), puis il devient président de la Commission épiscopale des migrations (1982-1988) et de la Commission Justice et Paix (1988-1999). Mgr Delaporte s'implique alors fortement sur les questions internationales, pour la paix, le développement, la lutte contre la faim et la pauvreté.

Au sein du diocèse de Cambrai, il mène un travail de modernisation du fonctionnement des institutions diocésaines, et notamment la refonte de l'organisation territoriale, envisagée pour pallier la crise des vocations. Les grands doyennés sont créés et remplacent les archidiaconés.

Son projet "En marche vers l’an 2000" initiait une démarche synodale en ayant pour perspectives et objectifs une réorganisation structurelle du diocèse de Cambrai, avec comme principale préoccupation celle d'impulser et de créer de nouvelles formes d'engagement pour les laïcs dans la vie de l'église.

Son décès, le 21 novembre 1999, survenu à Jérusalem en Terre Sainte, lors d'un pèlerinage où l'accompagnaient 40 prêtres, interrompt brutalement son action pastorale. Elle sera reprise en partie par Mgr François Garnier à l'occasion de la création des Paroisses Nouvelles en 2003.

 

Devise : Ce n'est pas nous que nous prêchons, mais le Christ Jésus, le Seigneur. Nous ne sommes, nous, que vos serviteurs pour l'amour de Jésus. (Saint Paul, II Cor. 4/5)

 

Sitographie :

Biographie, carrière ecclésiastique :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Delaporte 

http://www.catholic-hierarchy.org/bishop/bdelj.html

Publications de Mgr Delaporte :

https://data.bnf.fr/fr/13995016/jacques_delaporte/

Décès :

https://eglise.catholique.fr/espace-presse/communiques-de-presse/369073-rappel-a-dieu-de-mgr-jacques-delaporte/ 

https://www.la-croix.com/Archives/1999-11-22/Mgr-Jacques-Delaporte-est-mort-a-Jerusalem-L-archeveque-de-Cambrai-est-decede-dimanche-a-l-age-de-73-ans-des-suites-d-une-attaque-cerebrale-_NP_-1999-11-22-487708 

https://www.cath.ch/newsf/france-deces-a-jerusalem-de-mgr-jacques-delaporte-archeveque-de-cambrai/ 

https://cambrai.maville.com/actu/actudet_-Il-y-a-dix-ans-Mgr-Jacques-Delaporte-disparaissait-en-Terre-Sainte_loc-1159568_actu.Htm 

 

Bibliographie :

MACHELART Félicien, Le diocèse de Cambrai depuis 1802, exposition historique, Musée Diocésain d’Art Sacré Cambrai, 1980, p.145.

DAUZET Dominique-Marie, LE MOINGE Frédéric (dir.), Dictionnaire des évêques de France au XXe siècle, Paris, Éditions du Cerf, 2010, p.193-194.

 

Fonds diocésains :

Archives diocésaines

2D : actes (fonds non inventorié)

6D : Inventaire des publications (inventaire disponible)

1 E 1 : Quinzaine Diocésaine (inventaire disponible)

1 V : sceaux des évêques (inventaire disponible)

1Y : Iconographie (fonds non inventorié)

3Z14 : papiers privés (fonds non inventorié)

Musée diocésain d’Art sacré :

Calice et patène de Mgr Delaporte, cote : O.2018.21.01-02 

Crosse de Mgr Delaporte, cote : O.2019.46 

Article publié par CAROLINE BIENCOURT • Publié le Jeudi 29 juillet 2021 • 415 visites

keyboard_arrow_up